Une durée d'utilisation sensiblement plus élevée: de nouveaux défis se posent

07.06.2017

Après 25 ans d’exploitation de la centrale solaire de Mont-Soleil, les résultats sont surprenants

Les résultats issus de Mont-Soleil donnent lieu à de nouvelles opportunité et à de nouveaux défis en matière d’énergie solaire et une utilisation appropriée de celle-ci pour l’approvisionnement en électricité. La centrale solaire de Mont-Soleil est l’une des plus anciennes grandes installations ayant atteint, même après 25 années d’exploitation, des valeurs de production tout à fait optimales grâce aux cellules solaires de très haute qualité, à un onduleur performant et à un suivi professionnel. Des analyses scientifiques ont montré que, lorsqu’elles sont correctement entretenues, les installations solaires de bonne qualité et à hauts degrés d’efficacité, atteignaient une durée de vie d’environ 40 ans. A l’inverse, les installations solaires de moindre qualité et insuffisamment entretenues n’atteignent qu’une fraction seulement de la durée de vie mentionnée.

Qu’elle soit de 10 ou de 40 ans, la durée d’exploitation d’une centrale solaire revêt une importance significative sur le plan de l’économie énergétique. Pour que l’énergie solaire puisse contribuer durablement à l’approvisionnement en électricité, les acteurs du marché devront à l’avenir tous raccorder au réseau des cellules et des onduleurs performants à hauts degrés d’efficacité en des endroits appropriés et en assurer l’entretien dans les règles de l’art. L’Etat doit quant à lui faire avancer de façon plus ciblée et vigoureuse qu’auparavant la recherche et le développement de cellules solaires, ainsi que le contrôle, la régulation et le stockage et intégrer dans ses activités les aspects qualitatifs, notamment les nouveaux résultats en matière de durée de vie. Il sera ainsi possible d’obtenir un impact plus durable qu’avec le subventionnement inconditionnel tous azimuts de technologies existantes non optimisées.

Changement au sein de la direction

À partir de l’année fiscale 2018 la direction de la Société Mont-Soleil sera remis aux mains de Michel Hausmann (47), ingénieur énergéticien de Moutier. Le précédent directeur Jakob Vollenweider restera disponible pour la société quelque temps, en particulier dans le domaine de recherche et développement.

Go back